Copyright William CROZES @ Continental Productions

Après la C4, Citroën renouvelle l’un de ses emblématiques modèles : la C5. La berline adopte la technologie hybride rechargeable et explore de nouveau segment.

La berline familiale est une tradition chez Citroën, qui a peu à peu été abandonnée sous la pression du marché, demandeur de SUV. Après une longue absence, Citroën revient à ses fondamentaux avec la C5 X.

Mais l’heure n’est plus aux berlines tricorps. Pour mieux vivre avec son temps, la nouvelle Citroën C5 évolue à la lisière des segments, entre crossover, break et berline. En résulte alors une silhouette inédite, qui reprend les lignes du concept CXperience. Avec une longueur généreuse de 4,81 mètres, elle se situe juste au dessus de la Volkswagen Passat.

Un moteur de 225 ch pour la Citroën C5 X

L’empattement de 2,79 mètres favorise l’habitabilité dans un intérieur équipé des dernières technologies embarquées. On remarque notamment la présence d’un combiné d’instrumentation numérique de 7 pouces et d’un écran tactile central de 10 ou 12 pouces selon le niveau de finition et options. Le coffre promet un volume de chargement de 495 litres dans la version hybride.

Car c’est là l’une des nouveautés qu’apporte la Citroën C5 X : comme les autres modèles du groupe, elle embarque désormais les motorisations hybrides rechargeables. La configuration de 225 ch partagée avec le Citroën C5 Aircross sera disponible au lancement, mais le catalogue pourrait s’agrémenter d’une version 180 ch comme sur la Peugeot 308. Dans tous les cas, la batterie de 13 kWh devrait assurer une autonomie électrique proche des 50 km.

La Citroën C5 X sera fabriquée en Chine et sera disponible au second semestre de cette année.