Après les autres SUV du groupe PSA, le Citroën C5 Aircross est le dernier à adopter la technologie hybride rechargeable avec des caractéristiques intéressantes sur le papier.

Suivant la trajectoire initiée par le Peugeot 3008 et suivie par les DS 7 Crossback e-Tense et Opel Grandland X Hybrid4, le Citroën C5 Aircross profite de sa plateforme EMP2 pour se décliner en version hybride rechargeable. En attendant son arrivée, le SUV a fait valider ses données d’homologation.

La configuration mécanique est similaires aux autres SUV avec un 1,6 litre THP essence accouplé à un moteur électrique. Ce dernier bloc sans émissions est alimenté par une batterie d’une capacité de 13,2 kWh. Ainsi doté, le C5 Aircross revendique une autonomie en tout électrique de 55 km. Celle-ci intervient dans le calcul final des émissions de CO2, qui tombent à 32 g/km pour 1,4 l/100 km de moyenne.

Une puissance de 225 ch sans aucun malus écologique

Le poids en hausse qui devrait facilement passer au dessus des 1 700 kg sera bien aidé par une puissance cumulée de 225 ch. Soit exactement la même fiche technique proposées par les autres SUV du groupe PSA. La charge se fera grâce à un chargeur embarqué de 3,7 kW, mais un système plus rapide sera proposé en option.

Le Citroën C5 Aircross hybride rechargeable arrivera en concession à la fin du premier semestre 2020.