Mercedes ajoute un nouveau membre à sa gamme électrique : c’est désormais au tour de l’EQB de voir le jour.

Mercedes s’active dans le segment des voitures électriques. Après les EQA, EQC, EQS et EQV, c’est désormais au tour du Mercedes EQB de pointer le bout de sa calandre pleine. La recette est la même qu’avec l’EQA, mais le SUV propose sept places.

En reprenant la plateforme MFA2 du Mercedes GLB, aussi partagée avec l’EQA, le nouveau SUV de la gamme conserve les attributs du SUV thermique dont il découle. L’apparition de la batterie n’empiète pas dans l’habitacle de l’EQB, qui annonce une longueur de 4,68 m.

Jusqu’à 419 km d’autonomie pour le Mercedes EQB

Le Mercedes EQB proposera le même catalogue de motorisation que l’EQA, avec plusieurs batteries différentes et deux modes de transmission, traction ou intégrale (à deux moteurs électriques). En version EQB 350 4Matic, il annonce une autonomie de 419 km, soit 5 km de moins que l’EQA équivalent.

Le système de recharge AC sera confié à une unité de 11 kW alors qu’une puissance de 100 kW est attendue sur les bornes de recharge rapide. Le SUV électrique arrivera sur le marché à la fin de l’année.