Attendu pour le précédent salon de Genève qui n’a pas eu lieu, le Toyota Yaris Cross voit désormais le jour sur Internet.

Annoncé a grand renfort de teasers avant le grand rendez-vous suisse, le nouveau crossover japonais a préféré attendre une fenêtre de tir plus favorable pour se présenter, et se découvre totalement ces jours.

La nouveau Toyota Yaris Cross reprend la formule technique de la nouvelle génération de Yaris, adaptée a une forme de crossover, qui saura forcément faire les yeux doux à la clientèle visée. Ce nouveau modèle pousse toutefois la philosophie jusqu’au bout et peut, selon les versions ou le catalogue d’option, embarquer la transmission intégrale.

Le Yaris Cross reste sous la barre des 100 g/km de CO2

Celle-ci se forme avec la présence d’un moteur électrique placé sur le train arrière. Une installation qui ne réclame la présence d’aucun arbre de transmission, et facilite l’agencement au sein de la plateforme TNGA-B, partagée avec la Yaris.

La mécanique est représentée par le même tandem hybride, composé du 3 cylindres 1,5 litre essence et de son moteur électrique, pour une puissance totale de 116 ch. Les données de consommation ne sont pas encore connues, tout comme les émissions de CO2, qui devraient se situer près des 90 g/km ou 100 g/km avec la version AWD-i.