Toyota bZ4X

A l’approche de sa commercialisation, le Toyota bZ4X dévoile son autonomie WLTP, plus importante que les premières estimations.

Le Toyota bZ4X est le premier SUV électrique de la marque japonaise, qui se décide enfin à s’investir dans le segment. Reposant sur une nouvelle plateforme dédiée, le SUV arrivera sur nos routes très prochainement. Il annonce en amont son autonomie WLTP.

Mais alors que le fabricant envisageait une autonomie homologuée de 450 km, le Toyota bZ4X dépasse finalement les attentes : sur les banc d’homologation, il décroche une autonomie de 516 km avec la version à deux roues motrices et 470 km avec la déclinaison AWD. Voilà qui le place dans une confortable position face à ses concurrents.

Une batterie de 71,4 kWh pour le Toyota bZ4X

Rappelons que le SUV dispose dans les deux cas d’une batterie de 71,4 kWh. La version à un seul moteur développe 204 ch pour 168 Nm, alors que la déclinaison à transmission intégrale grimpe à 218 ch et 336 Nm de couple.

La recharge pourra s’effectuer via la prise DC d’une puissance maximale de 150 kW ou par le chargeur embarqué de 11 kW. Toyota a aussi prévu l’installation d’un toit solaire en option afin d’optimiser l’autonomie.

Les prix n’ont pas encore été annoncé, mais le bZ4X débutera à partir de 399 €/mois en location longue durée.