La Dacia Spring ne sera sans doute plus la voiture électrique la moins chère : venue de Russie, la Zetta pourrait descendre bien plus bas.

Alors que la voiture électrique fait sa course à l’autonomie, certains constructeurs ont préféré se lancer dans un autre domaine : celui du prix. Souvent pointés du doigt par les intéressés, les prix des voitures électriques baisse.

Mais il pourrait dégringoler encore plus bas que celui d’une Dacia Spring, considérée comme l’électrique la moins chère du moment. Venue de Russie, la Zetta annonce un prix de vente hors bonus de 6 300 €. Soit un prix proche de celui da la Citroën Ami sans permis.

Une voiture proche d’une voiture sans permis

A ce prix là, la ressemblance entre les deux est presque frappante, puisque la Zetta adopte un profil de voiturette. Elle joue la carte du strict minimum avec seulement deux places. L’autonomie n’a pas encore été communiquée, mais le fabricant indique qu’elle pourra filer jusqu’à 120 km/h.