En attendant son électrification totale, Bentley adopte lentement la technologie hybride rechargeable et lance la Flying Spur PHEV.

Les normes se durcissant pour diriger rapidement le marché vers une électrification totale, les constructeurs doivent se plier. Et les fabricants de luxe n’échappent pas à la règle. C’est ainsi que Bentley a pris les devant en annonçant ses plans électriques pour le futur.

Mais dans l’attente, la firme de Crewe dévoile la nouvelle Bentley Flying Spur PHEV, qui adopte la technologie hybride rechargeable. Elle se compose d’un inédit V6 2,9 l essence associé à un moteur électrique, pour un total annoncé de 544 ch et 750 Nm de couple.

40 km d’autonomie électrique pour la Bentley Flying Spur

Une batterie de 14,1 kWh prend place dans le gigantesque empattement de la limousine. Elle lui permet de viser une autonomie de 40 km à la seule force du moteur de 136 ch. C’est suffisant pour évoluer sereinement dans les quartiers chics.

Cette version devrait peu à peu pousser vers la retraite les versions thermiques équipées d’un V8 ou d’un W12. La grille tarifaire, sans aucun doute stratosphérique, sera communiquée dans les prochaines semaines.