Audi Q5 e-tron

A l’image de Volkswagen, Audi décline son SUV électrique en version sept places : le Q4 e-tron devient Q5 e-tron en Chine.

Les constructeurs allemands développent leur gamme de voitures électriques avec un rythme soutenu. Et c’est notamment le cas en Chine, marché de prédilection pour tous les fabricants. Après le Volkswagen ID.6, une version allongée de l’ID.4, c’est au tour de l’Audi Q5 e-tron de voir le jour.

D’une longueur de 4,88 m dont un empattement de 2,97 m, le nouveau SUV se rapproche de l’Audi e-Tron, son grand frère et premier SUV électrique de la marque allemande. Mais contrairement à ce dernier, il conserve la plateforme MEB du groupe.

Audi Q5 e-tron

Des moteurs de Q4 pour l’Audi Q5 e-tron

La dotation mécanique est donc similaire avec des configurations à deux ou quatre roues motrices, avec un ou deux moteurs. La première propose 204 ch, alors que la version haut de gamme grimpe à 299 ch. Avec la batterie de 77 kWh de capacité utile, le Q5 peut viser une autonomie de 560 km sur le cycle NEDC en vigueur en Chine.

A la lecture de la fiche technique on comprend donc que l’Audi Q5 ne posera pas (tout de suite ?) ses roues en Europe.