Longtemps aperçue sur internet, la supercar électrique de Rimac sort officiellement de l’ombre : voilà la Rimac Nevera.

Présentée au salon de Genève en 2019, la Rimac C_Two succédait à la première génération de supercar électrique de l’artisan croate. Après une longue attente et de nombreuses annonces en ligne, le missile sol-sol sans bruit s’officialise.

Fini les complications, son nom est désormais plus simple : Nevera. C’est celui de l’une des plus puissantes voitures électriques au monde, qui embarque quatre moteurs pour une puissance totale de 1 914 ch et 2 360 Nm de couple.

Près de 2 millions d’euros pièce

Devant le chrono, la Rimac Nevera annonce un 0-100 km/h aux limites de la physique avec un chrono de 1,97 s. Le 0-300 km/h est annoncé de son côté en 9,3 s, alors que la vitesse maximale peut atteindre les 412 km/h.

La batterie de 120 kWh développée en interne promet 550 km d’autonomie à un rythme règlementaire. La production sera limitée à seulement 150 exemplaires, tous proposés à un prix de vente unitaire approchant les 2 millions d’euros !