La Citroën Ami n’est plus la seule : dans le giron de Stellantis, Opel dévoile désormais la Rocks-e, sa nouvelle électrique sans permis.

La Citroën Ami ne sera plus le seul engin roulant non identifié dans les rues. Désormais, Opel propose aussi sa vision de la micro-mobilité électrique avec la Rocks-e. Et sans surprise, c’est une Ami qui se cache en dessous.

S’étalant toujours sur une longueur de 2,41 m, la nouvelle citadine électrique ne fait pas cavalier seul en matière de motorisation. Elle reprend la même dotation que la Citroën avec un moteur bridé à 45 km/h.

Une Opel Rocks-e encore incertaine en france

La batterie de 5,5 kWh est également similaire, tout comme l’autonomie de 75 km. Il ne reste donc à la citadine que ses possibilités de personnalisation propres, avec des roues spécifiques et des bandes décoratives inédites.

La commercialisation en France n’a pas été confirmée. Mais dans tous les cas, cette nouveauté ne jouera pas la carte de la singularité et serait aussi disponible sur internet à un prix mesuré : en Allemagne, elle débute à 7 990 €