Mercedes EQS SUV

C’est une déclinaison inévitable pour se faire une place sur le marché : la Mercedes EQS devient SUV désormais.

Menées d bout de la calandre par la Tesla Model S, les voitures électriques haut de gamme ont fait revivre les berlines. Mais les SUV n’ont pas encore dit leur dernier mot, car ce sont eux qui permettent aux comptables des constructeurs de retrouver le sourire. Ainsi arrive le Mercedes EQS SUV.

Son nom est aussi simple que son style extérieur, qui reprend les codes EQ de la marque à l’étoile. La filiation avec la limousine est inévitable, mais les dimensions augmentent en toute logique. Ce SUV est même l’un des plus gros avec une longueur de 5,13 m et un empattement de 3,21 m.

Jusqu’à 660 km d’autonomie pour le Mercedes EQS SUV

L’EQS SUV est équipé d’une batterie de 107,8 kWh quelle que soit la version. Selon la norme WLTP, l’autonomie maximale est de 660 km. Voilà une valeur tout à fait remarquable pour un engin de cette taille grâce à son Cx de 0,20.

Côté mécanique, trois choix se présentent aux clients fortunés avec les versions 450+ 450 4Matic et 580 4Matic. Les puissances s’étalent de 360 ch à 544 ch, alors que le couple est toujours pantagruélique avec 568 Nm, 800 Nm ou 858 Nm. Toujours au chapitre puissance, les recharges rapides peuvent grimper à 200 kW en courant DC ou 11 kW en AC (22 kW en option).

Il faudra compter à partir de 130 000 € pour s’offrir le Mercedes EQS SUV 450+. Il arrivera sur les routes à partir de la fin de l’année.