L’heure est à l’hybridation pour la branche américaine de Toyota : le nouveau Tundra adopte un moteur hybride.

Pour s’adapter à la demande américaine, Toyota propose le Tundra, un pick-up aux dimensions adéquates de l’autre côté de l’Atlantique. Toujours animé par un V8 essence, il passe désormais à l’hybride.

Le Toyota Tundra i-Force Max embarque un V6 3,5 l biturbo associé à un bloc électrique juste avant la boîte automatique à 10 vitesses. Sur la fiche technique, l’ensemble promet 443 ch et 790 Nm de couple.

Les gains énergétiques n’ont pas été communiqués par le constructeur japonais, mais ils devraient être anecdotiques. Mais c’est une conversion nécessaire pour suivre l’évolution de la catégorie menée par le Ford F-150 (aussi décliné en hybride) et conserver un niveau de couple suffisant.