Dans sa version avec une batterie de 64 kWh, le Hyundai Kona electrique offre déjà une autonomie convaincante. Celle-ci pourra désormais aller un peu plus loin encore.

Avec le Kona, Hyundai a lancé une véritable offensive électrique, avec une version hybride et deux déclinaisons électriques. Dans sa version haut de gamme équipée d’une grosse batterie de 64 kWh, il offre une autonomie confortable, que nous avons mesuré à près de 400 km, contre une autonomie annoncée de 449 km sur un cycle WLTP.

De légères modifications techniques pour améliorer l’autonomie

Le constructeur coréen a désormais apporté de nouvelles amélioration à son crossover électrique pour optimiser son autonomie. Pour l’heure, aucunes modifications logicielles ou sur les batteries n’ont été revendiquées par Hyundai. Toutefois, le châssis, l’aérodynamique des soubassements ainsi que la nouvelle monte en pneus Michelin Primacy 4 permettent de gagner en autonomie.

Sur un cycle WLTP, elle passerait alors à 484 km, soit un gain de 7,8% ce qui devrait se traduire sur la route par un gain de l’ordre d’une trentaine de kilomètre en moyenne. Ainsi doté, le crossover affiché à partir de 39 700 euros en configuration 64 kWh fait mieux que de nombreuses autres voitures électriques premium et largement plus onéreuses.