Déjà efficace, le système Autopilot de Tesla gagnera encore en compétence. Il pourra désormais arrêter un véhicule au feu rouge.

Déjà très efficace dans sa configuration actuelle, du moins aux Etats-Unis, l’Autopilot Tesla gagnera bientôt une nouvelle mise à jour, qui lui permettra de faire un pas de plus dans le monde de la conduite autonome.

C’est ce qu’indique un propriétaire de Tesla Model 3, qui a le privilège d’être membre du Early Acces Fleet, un groupe défini par la marque qui permet à des clients de tester en avant-première les prochaines mises à jour. Dans sa démonstration, le conducteur montre que le système de Tesla est capable d’interpréter la couleur des feux grâce aux caméras du véhicule, et de saisir les freins ou l’accélérateur selon la situation.

Des améliorations encore nécessaires avant le déploiement

L’installation et la gestion ne semble pas encore tout à fait au point, mais il ne s’agit là que d’une version d’essai du logiciel, qui plus est doit composer avec un temps pluvieux pouvant porter à confusion les capteurs. Aucune date de sortie n’a été communiquée par Tesla pour le moment, mais cette nouvelle fonction devrait faire son apparition au cours des prochains mois.

En raison de la législation européenne, qui bride les performances de l’Autopilot, il est toutefois peu probable que la fonction soit déployée de ce côté de l’Atlantique.