A l’occasion du salon de New-York (annulé à cause du Covid-19 cette année), l’organisation World Car of the Year dévoile les grandes gagnantes. Cette année, la Porsche Taycan fait sensation.

Similaire à l’élection de la Voiture Européenne de l’Année de ce côté de l’Atlantique, l’organisation à vocation mondiale offre cependant d’autres catégories, permettant à quelques prétendantes de pouvoir repartir avec un trophée. Cette année, la Porsche Taycan s’illustre à deux reprises.

Performante et luxueuse, mais pas aussi belle que la Mazda 3

La berline électrique allemande, essayée dans notre numéro 2 de Génération Electrique et Hybride, prend donc la tête dans la catégorie World Performance Car et World Luxury Car. Dans chacune de ces deux catégories, la Porsche Taycan devance la Porsche 911 de génération 992.

Toutefois, la Taycan ne peut pas rivaliser avec la Mazda 3, qui l’emporte dans la catégorie World Car Design, juste devant la Peugeot 208. Issue du catalogue de la firme d’Hiroshima, la berline compacte a également frôlé le titre ultime, avec 745 points, juste derrière le Kia Telluride et ses 758 points. Toutefois, notons que ce gros SUV coréen à moteur V8 essence uniquement proposé aux Etats-Unis ou au Moyen-Orient n’a absolument aucune vocation mondiale, contrairement à ce que l’élection laisse supposer.