Le spectre de la Fisker Karma refait surface avec la nouvelles GS-6, qui reprend la motorisation exotique de sa devancière.

Première concurrente de la Tesla Model S, la Fisker Karma a connu une carrière bien moins radieuse. Tombée dans les oubliettes automobiles, la berline renaît de ses cendres avec la berline Karma GS-6.

Comme sa devancière, la GS-6 embarque une motorisation électrique dotée d’un prolongateur d’autonomie. Aussi considérée comme une hybride-série avec son architecture similaire au système e-Power de Nissan, elle embarque une batterie de 28 Wh, un moteur thermique 1,5 l turbo et deux moteurs électriques pour un total de 544 ch et 746 Nm de couple.

En mode 100 % électrique, l’autonomie ne peut dépasser les 130 km. Elle grimpe toutefois à 580 km grâce au moteur thermique qui fait alors office de générateur. La Karma GS-6 sera disponible aux Etats-Unis au prix de 83 900 $.

 A noter que la marque propose aussi au catalogue la Karma GSe-6, la version 100% électrique. Elle récupère au sein de sa plateforme e-Flex une batterie de 100 kWh pouvant proposer 500 km d’autonomie.