Hyundai ouvre une nouvelle page dans son histoire en dévoilant officiellement la Ioniq 5, la première d’une nouvelle ère électrique.

Réputée pour ses voitures électriques avec les Ioniq et Kona, Hyundai a décidé de lancer une nouvelle entité, entièrement dédiée aux voitures électriques. La première n’est autre que la traduction en série du 45 EV Concept et se prénomme Ioniq 5.

Sous sa silhouette de berline compacte, la 5 affiche des toutefois des dimensions étonnantes : avec 4,64 mètres de long, elle se montre tout aussi volumineuse qu’un Skoda Enyaq iV ou qu’un Peugeot 5008. De quoi favoriser l’habitabilité avec un empattement de 3,0 mètres similaire à celui de l’Audi A8, rien que ça !

Des recharges canon pour la Ioniq 5

La Ioniq 5 est la première à embarquer la plateforme e-GMP du groupe coréen et réservée aux véhicules électriques. Elle s’équipe au choix d’une batterie de 58 kWh ou de 72,6 kWh. Dans les deux cas, la Ioniq 5 se décline en version propulsion ou à transmission intégrale. La version la plus puissante à quatre roues motrices et dotée de la grosse batterie promet un 0-100 km/h en 5,2 secondes et une autonomie de 480 km.

La puissance du chargeur embarqué AC n’est pas encore connue. En revanche, grâce à l’architecture 800v de sa plateforme, elle promet une valeur de 350 kW sur les bornes de recharge rapide suffisamment puissantes : le plein à 80 % ne réclamera que 18 minutes. Cette base propose aussi la recharge inversée qui permet de tirer le courant de la batterie pour alimenter des appareils électriques extérieurs.