Le coronavirus n’affecte pas que la santé des individus : au delà de l’impact économiques sur les différentes industries, il pousse aussi les services du marketing à s’adapter.

Le coronavirus, ou Covid-19 pour plus de précision scientifique, ébranle encore toute la planète. Plus contagieux et mortel que certaines nations veulent le faire penser, il entraine aussi dans son sillage de lourdes conséquences économiques. Mais aussi marketing.

Récemment arrivée sur le marché, la Mini Cooper SE entièrement électrique adopte une présentation spécifique. Celle-ci se remarque avec sa calandre pleine, ses différents inserts colorés ou ses jantes de 17 pouces, baptisée Corona Spoke, traduction pour « couronne » en espagnol et « rayon » en anglais.

Un nouveau nom plus cohérent

Compte-tenu de l’actualité pouvant apporter une mauvaise publicité, le département marketing de la marque anglaise n’a eu d’autre choix que de changer le nom de ces jantes pour Electric Power Spoke. Un patronyme qui semble désormais plus approprié pour ces jantes asymétriques, avec une cohérence linguistique en prime.

Ces jantes sont disponibles au choix sans surcoût sur les deux niveaux de finition Greenwich et Yours de la Mini Cooper SE. La citadine électrique de 184 ch, dotée d’une batterie de 32,6 kWh pour une autonomie de 234 km (WLTP) s’affiche à partir de 37 600 euros.