La voiture électrique s’imposant comme le moyen de transport du présent et du futur, le marché de cette dernière est en plein boom. Les consommateurs, comme pour les voitures thermiques se tournent de plus en plus vers la voiture électrique d’occasion afin de pallier à son coût

Pour un automobiliste ayant toujours roulé avec une voiture thermique, ces dernières n’ont probablement plus de secrets. Il pourrait donc facilement se tourner vers le marché de l’occasion sans la crainte de se faire avoir par une mauvaise affaire. Par contre, choisir sa voiture électrique d’occasion est probablement quelque chose de nouveau pour la plupart des automobilistes. Il est donc très important de se renseigner avant de choisir sa voiture électrique d’occasion.

Que vérifier sur une électrique d’occasion ?

Avant de vous lancer dans la recherche d’une voiture électrique d’occasion, il est important de définir vos critères de recherche. Les questions de coup de cœur et de budget ne doivent pas être vos principaux critères. Intéressez-vous surtout aux technologies utilisées, notamment quels types de batteries pour voiture électrique privilégier ainsi que les ports de charges équipés sur la voiture. Par exemple, une voiture électrique équipée d’une prise de Type2/Combo CCS sera sans doute un choix plus judicieux qu’un véhicule équipé d’une prise de Type1/CHAdeMO. Vérifiez également que la voiture électrique d’occasion que vous ciblez est dotée d’une batterie en lithium-ion. Évitez également les modèles électriques de première génération tels que les Peugeot 106 électrique ou les Bluecar.

La batterie, le principal élément à vérifier

Une fois que vous avez ciblé la voiture électrique d’occasion qui pourrait vous convenir, il est absolument indispensable de procéder à une vérification globale du véhicule. Pour une voiture électrique d’occasion, le plus important va être de s’assurer que le véhicule n’a subi aucun dommage intérieur ou extérieur et de s’assurer de l’état de la batterie. Une batterie de voiture électrique est généralement d’une capacité de 12V. Pour vérifier la batterie d’un véhicule d’occasion, La Belle Batterie propose des boîtiers diagnostiques à 49 euros. Acheter une voiture électrique d’occasion représente déjà un certain coût, la batterie est le principal composant qui pourrait vous causer problème sur un modèle d’occasion et vous faire débourser plus d’argent. A titre d’exemple, changer sa batterie de voiture peut coûter jusqu’à 17 500 euros. Une assez bonne raison pour ne pas sauter l’étape de sa vérification.

batteries de voiture

Quelle voiture électrique d’occasion choisir ?

La Renault Zoe 2014

Celle qui a longtemps occupé la place de numéro 1 des ventes : la Renault Zoe est la voiture électrique d’occasion la plus proposée dans les petites annonces. Les premières générations de ce modèle (2014) sont censées avoir une autonomie de 150 kilomètres. Autonomie qui sera forcément un peu réduite… Le point positif, les prix d’occasion de ce modèle débutent aux alentours de 6000 euros (entre 50 000 et 100 000 km).

Renault Zoe
Renault Zoe électrique

Les petites citadines électriques 

La Dacia Spring est une alternative de choix à la Renault Zoe en matière de voiture électrique d’occasion. Cependant, cette dernière revient à 12 695 euros. Les citadines vous offrent plusieurs autres options au bon rapport qualité prix : les Volkswagen e-Up et les Seat Mii. Au cas où vous voudriez profiter des meilleurs prix, privilégiez les modèles de 2014, qui sont les plus abordables (aux alentours de 10 000 euros).

Dacia Spring
Dacia Spring

La BMW i3 s’affiche comme un modèle fortement recommandable de par sa qualité mais son prix démarre le plus souvent aux alentours de 12000 euros. Et il faut compter un peu plus pour la première génération de Kia e-Soul, mais sachez que cette voiture électrique d’occasion dispose du duo Type 1/CHAdeMO. Enfin, il reste le choix d’une Tesla Model S pour les budgets les plus élevés. Des modèles avant 2015, avec accès gratuit à vie aux Superchargeurs, sont disponibles à partir de 35- 40 000 €. Elle n’aura pas les dernières technologies d’une Tesla Model 3, ni même son autonomie en haut du tableau, mais elle profitera toujours de mise à jour à distance tout en offrant plus de place à bord.

voiture électrique d'occasion BMW
BMW i3

Les spécificités à prendre en compte sur une voiture électrique d’occasion

Une voiture électrique d’occasion datant des premières générations dispose de spécificités qui peuvent orienter votre choix. Du côté des Tesla par exemple, demandez si le Multipurpose Control Unit a bien été remplacé par le MCU2 lors de la campagne de rappel de la marque. Toujours chez Tesla, certaines Model S de première génération sont de véritables pépites : elles disposent encore d’un accès entièrement gratuit au réseau de Superchargeurs de la marque ! Mais en général, les vendeurs n’oublient pas de le préciser pour justifier les prix de vente au-dessus de la moyenne. Aussi, la location de batterie était à la mode sur les premières électriques comme la Renault Zoe. Et même en cas de vente, le contrat de location est transféré au nouvel acquéreur. Mais ce système n’a pas que des inconvénients (il ne faut pas dépasser le kilométrage annuel défini par le contrat) : il fait office de garantie pour toute la durée de vie de la voiture (à partir d’un taux de santé de la batterie de 75 %) et offre une assistance 24/7, même en cas de panne sèche. Sachez toutefois qu’il est toujours possible d’annuler la location et d’effectuer un achat intégral, mais cela est peu recommandable si vous envisagez de conserver votre voiture un bout de temps.

Pour plus de contenus, abonnez-vous à nos réseaux sociaux Facebook et Instagram. Retrouvez également tous les numéros de notre magazine directement sur notre boutique en ligne.