audi-e-tron
 

En adoptant la forme Sportback, l’Audi e-Tron se montre plus athlétique que sa déclinaison conventionnelle. De quoi se laisser séduire par ce SUV électrique.

L’Audi e-Tron est le premier SUV électrique de la marque aux anneaux. Et comme tout modèle d’Ingolstadt qui se respecte il se décline en de nombreuses versions. Dont un Sportback plus agréable à la rétine. Mais aussi moins énergivore grâce à une aérodynamique mieux soignée. Avec cette définition athlétique, la finition S line semble tout indiquée, avec une apparence plus gracieuse, des barres de toit en aluminium et diverse attentions intérieures qui apportent un avantage client non négligeable.

Une autonomie qui coûte cher

Comme la déclinaison conventionnelle, l’e-Tron Sportback laisse le choix entre les versions 50 Quattro ou 55 Quattro. Si la différence en matière de performances se tient dans un mouchoir de poche (un delta de 10 km/h en vitesse de pointe à l’avantage du 55 Quattro), l’autonomie grimpe considérablement. Et pour cause, puisque ce dernier embarque une batterie de 95 kWh pour 436 km d’autonomie, soit 136 km de plus que l’autre version, plus abordable de 12 300 !. Le prix de la tranquillité, qui apporte en plus une puissance de recharge de 150 kW, plus élevée que sur le 50 Quattro.

Brow is the new black

La palette de couleurs offre tout un choix de possibilitée pour façonner un modèle à son goût. Notre choix se dirige toutefois sur le Brun Ipanema du catalogue Audi Exclusive. Un marron brillant qui sied parfaitement à l’e-Tron. Les jantes multibranches de 21 pouces optionnelles à 1 050 ! permettent de parfaire le cosmétique extérieur, à la fois chic et sportif. Le reste de notre configuration comporte le toit ouvrant panoramique et les essuie-glaces adaptatifs avec gicleurs intégrés.

Retrouvez plus d’informations sur l’Audi E-Tron Sportback
dans le magazine Génération Électrique & Hybride n°5