acheter une voiture électrique

La fin de l’année approche ! Si vous projetez d’acheter une voiture électrique en 2023, cet article pourrait bien vous être utile. Bonus écologique, prime à la conversion découvrez tous les changements à venir.

Le gouvernement et les collectivités continuent d’encourager la transition écologique du secteur automobile. Bonus écologique plus facile d’accès, primes à la conversion, aides régionales et financement des bornes de recharge, découvrez ce qui change en 2023.

Un bonus écologique plus accessible

En 2023, l’aide sera portée à 7 000 euros

C’est l’aide principale qui est mise en place par le gouvernement pour l’achat d’une voiture électrique. Ce dernier correspond à 27% du prix initial du modèle acheté dans la limite de 22 222 euros. Au-delà de cette limite, l’aide est plafonnée à 6 000 euros. Pour bénéficier de cette somme, le prix de la voiture électrique doit être situé entre 22 222 euros et 47 000 euros.

acheter une voiture électrique moins chère

Les modèles électriques affichant un prix entre 47 000 et 60 000 euros ne sont éligibles qu’à un bonus de 2 000 euros. Une voiture électrique coûtant plus de 60 000 euros ne sont pas concernés par le bonus écologique. Les seuls qui peuvent y prétendre sont ceux fonctionnant à l’hydrogène (bonus de 2 000 euros). Les seules conditions fixées par l’Etat sont de ne pas revendre votre voiture électrique dans les 6 mois suivant l’acquisition et effectuer au moins 6 000 kilomètres avec.

En 2023, le bonus écologique sera portée à 7 000 euros pour la moitié des ménages. Le critère d’éligibilité principale sera le revenu fiscal selon la Première Ministre Elisabeth Borne.

Pas de changements pour la prime à la conversion

La prime à la conversion est toujours calculée en fonction des revenus d’un ménage. C’est le revenu fiscal de référence qui détermine le montant de votre prime à la conversion. Par exemple, pour toucher le montant maximum de la prime à la conversion (5 000 euros), le revenu fiscal de référence doit être inférieur ou égal à 13 489 euros. Dans le cas contraire, tous les bénéficiaires de cette aide peuvent toucher 2 500 euros. Pour rappel, toutes les aides sont cumulables.

Pour profiter de la prime à la conversion, votre ancien véhicule mis en casse doit avoir été immatriculé en France avant 2006 ou avant 2011 pour les modèles diesel.

Acheter une voiture électrique grâce aux collectivités

Pour acheter une voiture électrique en 2023, pensez aussi à vous tourner vers votre région et les collectivités. En effet, ces dernières, avec l’aide du gouvernement ont aussi mis en place des aides et surprimes pouvant atteindre 6 000 euros. Selon les dispositifs, certaines sont cumulables. Le montant de ces dernières dépend aussi des régions. L’Occitanie propose 2 500 euros de bonus, 4 000 euros dans le Grand Est et parfois 6 000 euros dans le Grand Paris. Les habitants des zones dites à “faibles émissions” disposent d’office de 1000 euros de prime.

Pour aider au financement, l’Etat et les établissements sociaux proposent un micro crédit de maximum 5 000 euros. Ce prêt est pris en charge à hauteur de 50% par l’Etat et devra être remboursé intégralement.

Alléger les coûts externes de l’achat d’une voiture électrique

Acheter une voiture électrique, c’est aussi faire face à des frais extérieurs dont l’installation d’une borne de recharge. Pour vous accompagner, des remises sur la TVA sont effectuées afin d’alléger ces coûts. Le taux de réduction appliqué dépend du type de prise installé.

recharge voiture électrique

Pour une borne de recharge Wallbox :

La TVA est réduite à hauteur de 5,5% sur les travaux d’installation, de pose et d’entretien. A noter, le logement doit dater de plus de deux ans pour pouvoir bénéficier de cette réduction.

Pour une prise renforcée :

Dans cette configuration, la TVA chute de 10% pour exactement le même type de travaux que sur une borne de recharge Wallbox.