Après la célèbre Renault Zoe, la marque au Losange dévoile une nouvelle citadine électrique avec la Twingo Z.E

La Renault Twingo Z.E est animée par un moteur de 81 ch pour 160 Nm de couple. Inutile de parler de performances en ligne droite pour cette voiture qui restera limitée à un usage urbain. Mais les 135 km/h de vitesse de pointe et le 0-50 km/h en 4,2 secondes devraient être suffisants pour un usage quotidien.

La charge rapide n’est pas prévue pour la Twingo Z.E

La puce des villes embarque un pack de batteries d’une capacité totale de 22 kWh. C’est ainsi plus généreux que sa cousine allemande, qui ne propose pas plus de 17,6 kWh. Ainsi, la Renault Twingo Z.E est capable d’aller chercher les 180 km d’autonomie sur un cycle WLTP, ce qui représente 20 km de plus que la ForFour EQ. Cependant, la petite française électrique ne peut pas rivaliser avec les trois stars issues du groupe Volkswagen (VW e-Up!, Seat Mii et Soda Citigo e iV), qui promettent 260 km d’autonomie avec leur batterie de 36,8 kWh.

La recharge pourra être effectuée sur une prise Type 2, qui permet de récupérer 140 km d’autonomie (80 %) en 1h00. Cependant, aucun connecteur Combo n’a été prévu par Renault pour autoriser des recharges rapides.

Cette nouvelle déclinaison de la Twingo sera à découvrir au salon de Genève, où elle communiquera son prix final.