L’heure est à l’hybridation chez McLaren, qui dévoile l’Artura, une nouvelle génération de supercar hybride rechargeable.

Tous les constructeurs s’incrustent dans le segment des électriques et des hybrides. Si la voiture électrique n’est pas encore au programme pour McLaren, Woking lance l’Artura, sa première supercar hybride rechargeable.

La nouvelle venue embarque dans son dos un inédit V6 3,0 litres biturbo associé à un moteur électrique. L’ensemble produit un total de 680 ch pour 720 Nm de couple selon la fiche technique, avec 585 ch pour le seul moteur thermique.

Une autonomie électrique de 30 km

L’énergie électrique est stockée des une batterie de 7,4 kWh, ne pesant que 88 kg sur la balance. Elle permet à la McLaren Artura de viser les 30 km d’autonomie en mode 100 % électrique. Ce qui fait naturellement chuter les indices écologiques à 5,6 l/100 km et 129 g/km de CO2.

Mais ces considérations écologiques ne lui font pas oublier les fondamentaux : un 0-100 km/h en 3,0 secondes, un 0-300 km/h en 21,5 secondes, une vitesse maximale de 330 km/h et un poids « plume » de 1 498 kg tous pleins faits. Pas comme le prix, qui devrait tutoyer les 250 000 €.