La nouvelle Citroën Ami s’apprête à rejoindre les points de vente. La puce électrique en profite pour détailler sa gamme de prix.

Avec sa nouvelle proposition, la marque aux Chevrons est venue redorer l’image de la voiture électrique, trop souvent considérée comme chère à l’achat. Non contente d’être la plus abordable des voitures électriques, la Citroën Ami s’affiche même comme l’une des voitures les moins chères du marché.

La citadine électrique embarque donc le juste nécessaire pour maîtriser son tarif au plus bas. Dans ses 2,41 mètres de long, elle offre deux places et une batterie de 5,5 kWh, offrant jusqu’à 70 km d’autonomie en homologation WLTP. Suffisante pour le quotidien, la batterie pourrait toujours être pleine : la recharge réclame 3h00 d’immobilisation avec une prise domestique 220v.

De la couleur pour les hauts de gamme

La Citroën Ami s’affichera à partir de 6 900 euros, hors bonus écologique de 900 euros, dans une configuration de base où même les enjoliveurs ne sont pas prévus. Les versions colorées, plus attrayantes visuellement, réclameront un chèque de 7 300 euros.

Tout en haut de la gamme se trouvent les Ami Pop et Ami Vibe, affichées au prix de 7 800 euros et 8 260 euros respectivement. Ces deux dernières font des efforts stylistiques, avec une calandre spécifique plus expressive, des stickers au quatre coins et des appendices à l’image d’un aileron ou de barres de toit. Des choix parfaitement inutiles et donc étonnants sur une voiture prônant le pragmatisme.

La Citroën Ami sera aussi disponible en location au prix de 19,99 euros/mois sur 48 mois avec un premier loyer de 2 644 euros. Une offre d’auto partage sera aussi disponible avec Free2Move du groupe PSA, à partir de 0,26 euros la minute. Rappelons que la citadine sera commercialisée en ligne ou dans le réseau Fnac et Darty.