Skoda Superb iV

L’anti Passat GTE

Dans le cadre d’une lente électrification de la gamme, la Skoda Superb adopte la technologie hybride rechargeable, héritée jusqu’à la moindre cellule de la Volkswagen Passat GTE. Mais il semblerait que la formule de Mlada Boleslav soit plus intéressante que la cousine germanique.

Après le tsunami essuyé par le constructeur allemand autour de ses motorisations sans bougies, tous les viseurs sont pointés vers la mobilité électrique. C’est ainsi que le groupe envisage de mener en tête le marché du véhicule électrique dans les années à venir, avec pour objectif une production de 22 millions de voitures électrifiées en 2028. Toutes les entités du tentaculaire groupe Volkswagen sont concernées. La maison mère, forcément, est la première à développer sa gamme électrique autour de la plateforme MEB dédiée. Et  se fait suivre de près par les autres marques premium, avec l’Audi e-tron ou la Porsche Taycan, par exemple. Chez Skoda, pour qui l’objectif de 25 % des ventes en électrique ou hybride a été fixé à 2025. Cela se traduit par l’arrivée d’une hybride rechargeable dans la gamme.

Pour débuter sa carrière et faire prendre le tournant à la marque, la Skoda Superb iV embarque exactement le même tandem hybride que la Volkswagen Passat GTE. On y retrouve ainsi sous le capot le 1,4 litre TSI de 156 ch, secondé par un moteur électrique de 115 ch, pour un total de 218 ch et 400 Nm de couple utilisables de concert. L’ensemble est connecté à la boîte à double embrayage DSG6, qui ne manque pas d’éloges hormis le nombre de rapports : les versions TDI comptent par exemple sur un septième rapport opportun sur autoroute.

Un mode tout électrique intéressant

Comme sa cousine, la Superb iV dispose de trois modes de fonctionnement. Avec en plus, un système hybride automatique, laissant l’électronique choisir le moteur le plus approprié. Deux paramétrages permettent aussi de verrouiller le fonctionnement sur le moteur thermique, où le moteur TSI fait office de générateur et un mode EV, verrouillant uniquement la chaîne de traction électrique. Répondant à la norme d’homologation WLTP, ce dernier mode permet d’enregistrer une autonomie maximale de 61,9 km.

Dès lors, sur le papier, la performance revendiquée est meilleure de l’ordre de 7 km que la Passat GTE. Au volant, nous avons parcouru 46 km avant de vider totalement la batterie de ses 13 kWh, sur les ennuyantes routes des Pays-Bas, où les seuls reliefs, j’exagère un peu, se trouvent sur les ponts enjambant les multiples canaux d’Amsterdam. Cette autonomie représente ainsi un rayon d’action plus généreux de l’ordre de 5,0 km par rapport à la moyenne constatée à bord de la Volkswagen Passat GTE, pourtant moins lourde d’une dizaine de kilos.

Dès lors, c’est le mode de recharge qui s’est imposé, afin de gagner quelques kWh après notre exercice vertueux. Les 48 km de parcours sur réseau secondaire, à la seule force du moteur thermique, ont permis de récupérer près de la moitié de la charge de la batterie. Une performance satisfaisante, mais au prix de quelques sacrifices. Toujours élastique, le 1,4 litre TSI s’est en revanche montrer paresseux. Il y a d’abord l’effet de contraste qui n’y est pas étranger, notamment au regard de la santé du moteur électrique. (Près de 6,0 secondes sur l’exercice du 80-120 km/h).

Mais aussi, le double emploi fait perdre quelques chevaux, pourtant nécessaires pour déplacer les 280 kg de plus par rapport au modèle équivalent en essence. (Un total de 1,8 tonne en état de marche). A la peine, le moteur s’est alors adonné à quelques envolées sonores du compte-tour, faisant grimper la consommation moyenne à près de 6,5 l/100 km. Assurons que l’usage de ce mode sera plutôt rare en raison de la technologie rechargeable de la Superb iV, où l’on peut retrouver toute l’autonomie en 5h00 sur une prise domestique (3h30 avec la wallbox à 3,6 kWh).

Retrouvez l’intégralité de cet essai sur la Skoda Superb iV dans Génération Électrique n°2

SKODA SUPERB IV 1.4 TSI PHEV 218 CH LAURIN & KLEMENT
PRIX: À PARTIR DE 39 950€

MOTORISATION

Type : 4 cylindre en ligne + moteur électrique
Cylindrée [cm3] : 1 395 cm3
Puis. max. [ch. à tr/mn] : 218 ch
Couple maxi [Nm à tr/mn] : 600 Nm
Boîte de vitesses : automatique DSG à six rapports
Transmission : traction
Nbre de portes/places : 5 portes / 5 places
Suspension AV/AR : MacPherson/multi-bras
Electronique embarquée : ESP
Stop & Start : oui
Pneus/Jantes : 235/45 R 18 / Jantes aluminium

DIMENSIONS/CAPACITÉS

L/l/h [mm] : 4 869 mm / 1 984 mm / 1 488 mm
Empattement [mm] : 2 841 mm
Garde au sol [mm] : 137 mm
Poids à vide [kg] : 1 730 kg
Poids tractable : 1 600 kg
Vitesse maximale [km/h] : 224 km/h
0 à 100 km/h (s) : 7,7 secondes Consommation constructeur (l/100 km)
Mixte : 1,5 l/100 km
Emission CO2 (g/km) : 31 g/km

Retrouvez plus d’informations dans Génération Électrique n°2