Tesla Model 3 (1)
Le look inclassable du Kia Soul n’est jamais parvenu réellement à séduire en Europe. Voilà pourquoi le constructeur coréen a choisi de ne plus importer que la version électrique sur notre marché. Celle-ci reprend l’excellente mécanique de son frère le e-Niro.

Certes, que le Kia Soul soit proposé uniquement en électrique, c’est une première en trois générations. Mais si surprise il doit y avoir sur cette nouvelle mouture, elle est plus à chercher au niveau du style que de la mécanique. Car celle-ci est partagée avec les cousins Kia e-Niro et Hyundai Kona electric. Un gage de qualité, qui se décline comme sur les deux modèles précités en deux variantes, avec une batterie de 39 kWh ou de 64 kWh. Ici aussi, c’est la version la plus haut-de-gamme qui remporte le plus de suffrages auprès de la clientèle, grâce à son autonomie supérieure.

Les performances sont donc fort logiquement proche de celles des Kona et e-Niro. Lors de nos essais, nous avons relevé une consommation moyenne de 22,3 kWh/100 km sur autoroute, et de 14,3 kWh/100 km en parcours urbain et périurbain. Des valeurs excellentes pour la catégorie, qui correspondent respectivement à des autonomies de 290 km et 450 km. En somme, il ne s’agit plus ici d’un problème : il faudrait le faire exprès pour tomber en panne avant une station de charge rapide. A condition d’accepter de faire une pause toutes les deux heures et demie, comme le conseille la Sécurité Routière, il apparaît donc tout à fait envisageable de réaliser ponctuellement de longs parcours.

Aussi convaincant que ses frères

Là encore, au moment de charger sur une borne Ionity, les performances relevées sont identiques à celles des cousins. La puissance en pic est de 77 kW, assez correct. Vu la consommation relativement faible, cela permet de récupérer les kilomètres d’autonomie à une vitesse acceptable. Dommage, cette puissance n’est pas disponible tout au long de la charge : au-delà des deux-tiers, ça commence à chuter. Charger au-delà de 80 % n’est guère rentable, puisqu’on plafonne alors à 20 kW environ…

Il faut en effet 40 minutes pour passer de 0 à 80 %, et autant de temps pour compléter la charge ! Mais le résultat demeure assez correct, surtout comparé à la petite batterie de 39 kWh : celle-ci met autant de temps à charger que celle de 64 kWh, malgré sa capacité nettement inférieure. On ne peut donc que donner raison aux 99 % de clients qui assurent avec la version la plus performante.

Plus performante la 64 kWh ? Oui, et pas seulement en termes d’autonomie. Car cette batterie est capable de fournir plus de puissance, et donc de tirer 204 ch du moteur, bridé à 136 ch par l’accumulateur sur la version d’entrée de gamme.

Intérieur Kia E-Soul

Retrouvez l’intégralité de cet essai sur la Kia E-Soul dans Génération Électrique n°2

KIA E-SOUL
PRIX : DE 37.300 €
À 45.300 € (BONUS DE 6.000 €)

MOTORISATION
Type : électrique synchrone à aimants permanents
Capacité de batterie : de 39 kWh à 64 kWh
Puissance : de 136 ch à 204 ch
Autonomie const. (WLTP) : de 276 à 452 km

DIMENSIONS/CAPACITÉS
L/l/h (mm) : 4195/1800/1605
Empattement (mm) : 2600
Poids à vide (kg) : de 1535 à 1766
Poids maxi remorque (kg) : 0
Capacité coffre (litres) : de 315 à 1339
Accélération de 0 à 100 km/h : de 7,9 s à 9,8 s
Vitesse maxi : 157 km/h à 167 km/h