L’éthanol est l’un des solutions envisagée pour la mobilité d’avenir. A législation le sait et étend les possibilités d’installation.

Alors que l’installation des boîtiers E85 était strictement encadrée, le gouvernement vient d’annoncer la mise en place de nouvelles conditions. Ainsi, il est désormais possible de convertir son véhicule essence à l’éthanol E85 même s’il est équipé d’un filtre à particule et sans limite de puissance fiscale (contre 14 CV auparavant).

Dès aujourd’hui, date d’entrée en application du texte, les voitures dotée d’un filtre à particule pourront donc recevoir un boîtier homologué afin de convertir le moteur essence à l’utilisation du carburant renouvelable.

10 millions de véhicules concernés

La nouvelle règlementation permet à près de 10 millions de véhicules en circulation d’accéder à l’éthanol. Toutefois, les dispositifs électroniques doivent être homologués par l’UTAC. Mais cela devrait tout de même favoriser la montée en puissance du carburant d’origine végétal, bien moins polluant et onéreux à la pompe que l’essence.